La photo est femme: Manon

Classé dans : Photographie | 0

Qu'est-ce qu'elle peut cacher une femme dans son Boudoir ?

Des faux sourcils, un phallus, un chiwawa

Hier, jeudi 17 septembre 2015: Nuit des Bains. Égal: gros évènement de la mondanité genevoise (à propos de ce débat, je vous invite à lire cet article très très intéressant). C'était ma deuxième fois là bas. Et après une première fois décevante, j'ai décidé de donner une deuxième chance à cet event. Pour le coup, j'ai bien fait car j'ai pu découvrir Manon.

Manon la fille qui s'est rasé le crane

Nous (un collègue du théâtre et moi) commençons notre tour parmi la foule de la Nuit des Bains. Rien de spécial à signaler. Jusqu'à notre arrivée au Mamco, plus précisément au Centre Suisse de la photographie. Nos yeux sont vite attirés par une affiche. L'artiste Manon dans l'installation Autoportrait en or. Nous décidons d'entrer pour en savoir plus. Moi je m’arrête même avant d'entrer. Pour regarder une petite vitrine avec des polaroids et le livre de l'artiste: She was once Miss RIMINI. Dans les photos de la vitrine Manon a le cran rasé.

Manon l'artiste suisse que la Suisse ne connaît pas

Avant de vous parler de mes impressions sur l'exposition...juste une parenthèse de réflexion.

Comment est-il possible qu'il y ait si peu d'informations sur internet concernant cette artiste ? Une fois à la maison, j'ai tapé son nom sur Google. Et il n'y a vraiment pas grand chose à part une page Wikipedia, un article du Temps et le site internet de Manon (pas vraiment à jour). De plus, quasiment TOUT ce que j'ai pu trouver est en allemand. Quand c'est ainsi je prouve un sentiment de frustration immense. Internet est plein de conneries et être bien référencé sur le web ne peut vouloir dire grand chose pour certains... MAIS pour d'autres ignorants comme moi, qui apprennent tout via le net, serait-il possible d'en savoir plus sur Manon ?

Fermée la parenthèse on revient à Manon...

Manon mannequin avant-gardiste !

Les photos de cet exposition la capturent dans toute sa beauté. Dans la petite chambre de l'exposition elle semble effrayée par les regards des visiteurs. Malgré ça, elle se laisse surprendre nue. Parfaitement à l'aise: une femme mature avec un corps de rêve. Il y a du sens dans cette nudité et dans son expression qui ressemble à celle d'un Pierrot triste. Manon a toujours défié la société et ses limites. Exactement comme quand elle s'est rasée le cran pour dire au monde: je ne suis pas la DIVA que vous croyez ! Manon elle en a fait des choses folles dans sa vie: s'enfermer dans une cage, se raser le cran, nous montrer les secrets de sa chambre.

Pourquoi Manon ?

Le femme ne doit plus être cet objet sexuel utilisé par l'économie. La femme est être pensant, la femme est sensibilité. La femme a le pouvoir d'exprimer avec son corps tous les mots que les hommes ne sont pas en mesure de prononcer.

 

Si vous avez envie de redécouvrir la beauté d’être femme (à n'importe quel age)

allez voir Manon,

jusqu'au 29 novembre 2015 au Centre de la photographie de Genève.

Sharing

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail